Forum transféré


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 l'art et la démarche de création

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
flo

flo

Nombre de messages : 136
Age : 66
Localisation : Laviolle Ardèche
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: l'art et la démarche de création   Mar 5 Juin - 9:58

J'aimerais créer une rubrique sur notre rapport à l'art et à la créativité dans la famille . En effet , je ressens fort en moi , et il me semble qu'on est plusieurs à éprouver ce genre de choses , un besoin de répondre aux questions existentielles (genre: qui suis-je ? pourquoi suis-je sur terre? ...) par une approche de création artistique . lorsque je me suis essayée à plusieurs techniques , j'ai constaté que je n'avais pas de réel talent et mes réalisations étaient loin de me satisfaire .Celà a pu me conduire parfois à un découragement profond , et même à un état dépressif . Comment se réaliser dans la vie au quotidien , y intégrer cette dimension sans que celà ne te bouffe la joie de vivre ? je crois que je suis en train de trouver des réponses à travers la cuisine qui peut devenir une source quotidienne et presque infinie de recherches , tatonnements , trouvailles ...et oui me voilà repartie dans des considérations philosophiques ,Virginie! C'est plus fort que moi!!
Je repense avec beaucoup de plaisir à tous les bons moments partagés Chez Tricot et pendant les trajets avec Irène ,où on a blablaté jusqu'à plus soif Razz[b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irène

irène

Nombre de messages : 102
Age : 63
Localisation : St Christophe (Drôme)
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   Mar 5 Juin - 19:58

Comme çà assez rapidement, je dirais que l'art , que je vois comme une manière détournée(par rapport à la parole) de communiquer ses intérieurs, m'attire... Je serais assez tenté par l'art visuel- couleurs, photos, collages. Je "bidouille" avec çà, y trouve du plaisir et des émotions mais ne réalise pas grand chose qui me satisfasse vraiment... Du coup le passage de la réalisation à la transmission ne se fait pas ou à un degré minimaliste. La cause en est peut-être un manque de confiance en moi ou un souci de perfection ou ne pas se contenter de l'inachevé... ou bien encore la peur du regard de l'Autre, ne pas me sentir reconnue... grande question de la reconnaissance qui revient à nouveau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
heldum
Admin
heldum

Nombre de messages : 170
Age : 54
Localisation : Charente
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   Mar 5 Juin - 23:32

Pour moi, je ne suis pas sûre que l'art soit un moyen détourné de communiquer 'mes intérieurs', comme tu dis, Irène Rolling Eyes , mais c'est peut-être parce que je ne suis pas tellement attirée par l'introspection en tant que telle... (bizarre, pour une psy scratch, je devrais m'interroger...? )

Je le vois plutôt comme une expres​sion(quand on le fait) , une émotion (quand on le regarde ou l'écoute) très directe, brute, non intellectualisée.
Mes essais 'artistiques' se situent aussi plus dans le visuel: photo, peinture, mosaïques... enfin c'est là que les résultats peuvent parfois me satisfaire!! Plusieurs tentatives en musique... pas très concluantes (je crois que je suis trop paresseuse...)
Je pense aussi que pour être vraiment artiste, il faut avoir quelque chose de fort à défendre, une vraie fêlure à réparer, une nécessité vitale de s'exprimer par ce biais... et ce n'est pas mon cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irène

irène

Nombre de messages : 102
Age : 63
Localisation : St Christophe (Drôme)
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   Mer 6 Juin - 15:49

Ta remarque sur le fait que les "vrais" artistes auraient une fêlure à réparer...m'apparaît totalement juste. J'en ai pris conscience assez tardivement, particulièrement en littérature... Je me suis souvent dit que pour s'atteller à l'écriture (de romans sans doute plus que de documents) ou pour toute autre oeuvre, il devait y avoir un état d'urgence, une "souffrance" préalable, que ce devait être un acte de "survie", ou en tout cas vital...
Peut-être est-ce pour cette raison que mes essais sont sans envergure: pas de trou à combler, d'abîme(s) à franchir...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
heldum
Admin
heldum

Nombre de messages : 170
Age : 54
Localisation : Charente
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   Mer 6 Juin - 19:28

écrire, j'y ai aussi pensé parfois... mais c'est surtout l'impression de ne rien avoir de franchement nouveau à raconter qui a pu me retenir... ou de ne pas avoir de réelle légitimité à donner mon point de vue sur tel ou tel sujet!

manque d'estime de soi, pudeur ou réalisme...? difficile de trancher rendeer

en tous cas, je suis souvent admirative des artistes ou auteurs (parfois jeunes) qui mettent leurs tripes sur la table, parce que je me sens bien incapable d'en faire autant...enfin, je suis admirative quand ça me paraît être le résultat d'un réel besoin d'évacuer, de régler quelque chose, pas quand ça ressemble à de l'exhibitionnisme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flo

flo

Nombre de messages : 136
Age : 66
Localisation : Laviolle Ardèche
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   Jeu 7 Juin - 6:19

Vous souvenez-vous , frères et soeurs , des petits dessins que papa rajoutait aux lettres de maman qu'on recevait en colo , avez vous vu les dessins qu'il envoyait à maman au début de leur histoire ? Il a vraiment une "patte" ! Et la musique , son oreille exceptionnelle qui lui fait fredonner instantannément les notes d'une mélodie , ses compositions au piano ( vous vous rappelez qu'on lui avait offert un cahier pour noter ses trouvailles "jazziques" ?) , sa participation à différentes chorales , les disques de musique que nous écoutions , classique, et pour nous , les enfants , des "rondes et chansons de france ", "Pierre et le loup" , "Piccolo , Saxo et cie". Son approche de la peinture aussi , sur différents supports. Et bien sûr la photo, qui a toujours été omniprésente dans notre enfance ,( ah , les soirées diapos!) et dans sa vie . Maman , elle , n'est pas dans la réalisation sur ce plan là , mais elle est sensible à la beauté , notamment dans la nature et tout ce qui est" vieilles pierres", villages typiques , la trace de l'Homme à travers le temps ....etc , les objets artisanaux aussi . Il ya aussi tout le rapport à l'écrit , les livres dont nous avons été entourés dès la petite enfance , je crois que sur ces sujets , nous avons été privilégiés par rapport à beaucoup d'autres familles, où cette dimension est moins prégnante , voire parfois inexistante .
Le coup de la "fêlure à réparer " , je crois que ça intervient lorsque l'art est le seul moyen de communiquer , que toutes les autres portes sont fermées , que la souffrance , le mal- être deviennent insupportables et qu'il devient vital de les faire sortir pour continuer à.... vivre . Je ne ressens pas celà pour toutes les oeuvres d'art , certains aspects sont moins torturés , plus légers , plus quotidiens , et c'est ceux-là qui m'attirent le plus . A suivre , j'ai sommeil !....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
velyne



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Art   Jeu 7 Juin - 19:04

D'accord avec Flo sur la non obligation de la félure pour être artiste . Je develloperais une autre fois.
Comment trouvez-vous le temps d'écrire tout ça, les uns et les autres??
Biz à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irène

irène

Nombre de messages : 102
Age : 63
Localisation : St Christophe (Drôme)
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   Ven 8 Juin - 7:11

Coucou! Il est 5 heures du mat, les premiers oiseaux poussent leurs vrilles et çà me tournicoque dans la tête... Alors plutôt que de le garder et le ressasser, je viens l'écrire, du coup je peux laisser la place à autre chose...C'est parfois à ces moments-là que je suis le plus claire...
Regarde les heures, Evelyne, je pense que Flo fonctionne un peu comme moi...
Là, ce sont les grenouilles qui ont pris le relais et font un barouf du diable!!
Bref, je me posais la question de l'inné et de l'acquis par rapport à ces "dons" que Papa semble avoir...
Bien-sûr je me souviens des petits dessins qui agrémentaient le courrier, par contre je ne sais pas de quoi tu parles, flo, concernant les dessins qui étaient destinés à Maman.(Etait-ce dans ces lettres que j'avais découvertes un jour dans la grande armoire bibliothèque du grenier à Orléans ?)
Et puis son aisance par rapport à la musique...
Alors, pourquoi me sens-je (!?) aussi nulle?
0 en dessin spontané, même particulièrement maladroite, du coup je me suis plutôt tournée vers l"abstrait" et les couleurs... Quelques petites capacités pour la reproduction à l'identique où là je perçois bien les proportions...
O pointé en musique, pour en faire moi. J'aime en écouter avec des goûts très éclectiques mais de là à en faire... Quelques essais: flûte, flûte traversière, djembé... jamais très concluants. pale
Par contre, Elisa est très attirée et douée pour les Arts Plastiques et y prend un tel plaisir qu'elle aimerait se diriger vers ces études-là...
Lola a aussi "une patte" plus genre ligne claire BD mais des personnages vraiment expressifs et sans efforts...
Alors, est-ce que le "don" aurait sauté une génération? Ceci dit, leur propre papa a aussi une certaine aisance côté coup de crayon et musique...
Je cherche à comprendre pourquoi, moi, je n'ai pas "hérité" de ces capacités??
Manque d'entraînement?
Manque de sollicitations?
Manque de valeur donnée à çà? (il me semble que le côté intellectuel était plus favorisé)
Découragement?
On a été plusieurs à aller au "solfège", passage obligé si on voulait apprendre un instrument. Personnellement, je me sentais plutôt dépassée, les dictées de notes particulièrement, et j'y allais sans grand enthousiasme...Plus tard, on m'a donné à choisir entre le violon et la danse, je crois n'avoir pas hésité longtemps...(mon choix s'est porté vers la danse, pour les ceux-ce qui me connaissent moins).
Manque de transmission?
Plusieurs fois je me suis trouvée seule dans le bureau avec Papa (j'aimais bien!), devant le piano, à "pianoter" lamentablement Neutral et jamais Papa ne m'a conseillée ou cherché à m'apprendre des choses concernant le piano. Je n'ai rien demandé non plus dans la croyance quelque part que çà devait pouvoir se passer sans mot ni apprentissage...!!
Tiens en l'écrivant il me semble que c'est assez généralisé pour moi, cette croyance que je dois tout savoir par moi-même et que l'apprentissage ne me serait pas indispensable et du coup m'est difficile ... ( bizarre d'avoir choisi justement de travailler sur les difficultés d'apprentissage scolaire... Sans doute je me préfère dans le rôle de celle qui apprend à apprendre...)
Bon ben j'crois que j'ai vidé mon sac, j'vais pouvoir aller me réasssoupir un p'tit coup parce-que des fois çà tire un peu dans la journée. ( Les débuts d'aprem somnolants, c'est mortel!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne

Corinne

Nombre de messages : 96
Age : 64
Localisation : ARZON Morbihan
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   Sam 9 Juin - 14:02

heldum a écrit:

Je le vois plutôt comme une expres​sion(quand on le fait) , une émotion (quand on le regarde ou l'écoute) très directe, brute, non intellectualisée.
D'accord avec toi, Hélène sur cette expression au départ non intellectualisée... et ne sommes nous pas tous trop prompts à tout intellectualiser justement ?? (je précise au départ car je trouve que les Artistes - ou les gens qui admirent l'art ont bien du mal à rester sobres intellectuellement !)

Papa a des dons artistiques et les a, je pense, travaillés... et ça prend du temps, ça oblige à s'extraire du réel !
Ma conclusion sur ce sujet c'est qu'il vaut mieux être capable de mettre le quotidien entre parenthèses lorsqu'on crée : qui d'entre nous y arrive ???
Les dons transmis par maman... quels sont-ils ???

Mes essais "artistiques" dessins, modelage m'ont apporté un bien-être au moment même (agréable sensation de modeler de la terre et de lui donner forme et sens par exemple) mais les résultats ont été tellement décevants....!Je crée quand je dessine et voit se réaliser un jardin, que mes choix correspondent à ce que ce jardin attendait - ou au moins son "locataire" ! et je suis plutôt désespérée quand ma "création" est détruite avant de donner tous ses potentiels... (j'ai un exemple précis en tête = à Miquael où Claude a coupé ras des arbres plantés pour durer ...)

Je crois aussi qu'il faut avoir quelque chose à exprimer de fort, qui oblige à créer, qui apporte du bien-être ou alors vient tout seul lorsque tout va bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irène

irène

Nombre de messages : 102
Age : 63
Localisation : St Christophe (Drôme)
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   Sam 9 Juin - 19:15

Je retrouve dans les différents textes une insatisfaction, voire une déception face à nos propres "oeuvres"artistiques...
Est-ce qu'une autre personne aurait à les regarder la même impression ou sommes-nous particulièrement exigeant(e)s avec nous-mêmes??
Ceci dit il y a deux "oeuvres" dont je suis bien satisfaites et souvent je me surprends à constater leur beauté, en l'occurence... flower flower
mes deux filles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
heldum
Admin
heldum

Nombre de messages : 170
Age : 54
Localisation : Charente
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   Dim 10 Juin - 17:34

Corinne a écrit:
Je crée quand je dessine et voit se réaliser un jardin, que mes choix correspondent à ce que ce jardin attendait

C'est vraiment mon impression aussi, et c'est plutôt une belle idée de créer une oeuvre évolutive...
finalement, tu es la seule à avoir une profession artistique Smile !

Ca revient un peu à ce que j'ai déjà dit, mais ça croise aussi les propos d'Irène, sur l'idée que le 'don' suffirait... je pense que la plupart d'entre nous, on a été rebuté par le constat que l'envie ne suffisait pas, qu'il y avait une technique à apprendre, un travail ingrat à fournir avant d'arriver à quelque chose d'intéressant , ou de simplement cohérent...
C'est aussi dans ce sens que je pense qu'il faut être passionné ou 'habité' pour produire une oeuvre... tout bêtement parce que sinon, on n'y travaille pas suffisamment.

irène a écrit:
Ceci dit il y a deux "oeuvres" dont je suis bien satisfaites et souvent je me surprends à constater leur beauté, en l'occurence...
mes deux filles...

Ce genre d'oeuvres (j'ai le même bonheur à observer les miennes...) elles se sont créées à l'insu de notre plein gré... (sur le plan physique en tous cas !) . Pour le coup, c'est de la vrai création artistique sans travail acharné !! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anliz



Nombre de messages : 20
Age : 56
Localisation : Nouméa / Paita
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   Jeu 14 Juin - 4:19

J'ai lu tous vos messages sur l'art et la créativité à la suite, moi qui vient d'emménager dans ma maison neuve et où tout est à faire. Déjà toute simple, je la trouve belle et ça me donne envie d'en faire plus. J'ai des idées de fresques murales ou de décoration que j'ai notées dans un petit carnet. Des images plutôt du pacifique, genre peinture aborigène ou des scènes comme sur les bamabous gravés. Est-ce que je le ferais vraiment ? La réponse dans quelques années.
pour le jardin c'est aussi une création de tous les jours. J'ai fait un plan et j'y réfléchis encore mais ce qui est super c'est que ça évolue avec le temps. Les arbres grandissent, les fleurs s'épanouissent puis se fanent. Il faut tailler, arracher, replanter etc...
Les envies de jardiner me sont venues très tard, après 30 ans mais voir grandir des plantes qu'on a mis en terre soi-même, c'est très chouette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clairon



Nombre de messages : 37
Age : 70
Localisation : Saint-Palais
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: A la maison du Pacifique   Dim 17 Juin - 17:12

quel bonheur, Liselette, d'apprendre que ça y est, tu y vis, dans ta nouvelle maison du Pacifique! En plus, il me semble que je peux m'en faire une petite idée, dans ton décor somptueux, pour l'avoir côtoyé quelque temps, senteurs et atmosphères incluses. Et puis, sauf erreur de ma part, je salue une grande première dans la famille: jusqu'alors, aucun d'entre nous n'avait osé se lancer dans l'entreprise de concevoir une maison toute neuve. Pour ma part, j'aurais été effrayée par ce chantier, qui m'aurait semblé trop ambitieux et trop onéreux aussi. Du coup, je suis très intriguée et admirative. Pourras tu mettre des photos sur le forum?... et aussi repondre à mon interrogation: est possible de faire oeuvre de création perso, justement, dans l'architecture de sa maison, quand on a à faire à des entrepreneurs pour la construire?
En tout cas, bravo! et chapeau! ça me donne envie de venir voir...et sentir...et gouter..., etc.
Comme Evelyne, je me demande comment,frangines et quelquefois frangins, vous pouvez être prolixes à ce point. Moi, je lis tout du forum, et j'y trouve plein de choses pour gamberger après; mais ensuite la vie de tous les jours s'impose, et il n'y a plus de place pour le travail d'écriture, en général. Pas pour l'instant. Mais je trouve que ce forum est en soi, une oeuvre collective, de transmission en tous cas, photos et tout, et il me comble. Merci, tous! Claire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irène

irène

Nombre de messages : 102
Age : 63
Localisation : St Christophe (Drôme)
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   Dim 17 Juin - 17:37

Je n'arrive toujours pas à faire apparaitre une citation...
Donc Corinne a demandé: Les dons transmis par Maman ... quels sont-ils???
Plus que des dons venant de Maman, j'aurai envie de parler d'héritage.
Je revois les tantes, Germaine de Laval, Marthe, Tante Andrée, et je leur trouve des points communs entre elles et avec moi...P't'être ce p'tit grain, de folie joyeuse, une certaine originalité que nous avons tous il me semble même si dans la famille c'était un peu contrecarré par des inductions contradictoires du genre "sois original(e) mais aussi bien intégré(e)..."
Venant du côté Abafourd aussi (peut-être plus que Jouet...?) ,le désir d'indépendance ... du côté des femmes particulièrement. Il me semble que Maman nous a poussé à l'autonomie, assez tôt, qu'on sorte de ses jupes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flo

flo

Nombre de messages : 136
Age : 66
Localisation : Laviolle Ardèche
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   Lun 18 Juin - 0:42

De maman , j'ai reçu beaucoup de connaissances sur la nature , en particulier toute la flore , c'est elle qui nous nommait toutes les plantes qu'on rencontrait en ballades , je crois que ça rentrait tout seul , sans que je ne fasse d'effort , et sans même que je ne m'en rende compte .Pour ce qui est de son côté fantaisiste , c'est sûr qu'elle nous a transmis un petit grain , mais là , c'est elle qui ne s'en rend pas compte , je crois .
En cuisine aussi , j'ai des connaissances venues de l'enfance , plus au niveau des saveurs et des produits , parce que ça lui était compliqué de nous accepter en cuisine , et de nous apprendre des recettes . Je me souviens cependant des"gateaux roulés" qu'on a fait à plusieurs reprises , et qu'on garnissait de confitures (miam Razz ) On mangeait des choses variées , beaucoup de frais , (acheté au marché ou aux halles ) et très peu de conserves , encore moins de surgelé - faut dire que c'était pas courant à l'époque , les congélateurs-
Je revendique le statut de création artistique pour la cuisine , c'est vraiment comme ça que je le ressens maintenant que je m'y colle au quotidien pour gagner ma croute , et c'est la seule façon de ne pas en faire une corvée , mais au contraire un apport enrichissant (en calories aussi , malheureusement !... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irène

irène

Nombre de messages : 102
Age : 63
Localisation : St Christophe (Drôme)
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   Mar 19 Juin - 7:01

Dans le texte précédent, je parle "d'induction" . C'est le terme d'"injonction "qui serait plus juste...
Donc ce serait de Maman que me vient cette connaissance du nom des fleurs...
Toute jeunette, j'ai fait un herbier mais je n'avais pas l'art ou la patience du séchage et les fleurs ont assez vite pourri...
J'ai eu vraiment à coeur, les filles encore toutes bébés, de leur transmettre cette connaissance, sans trop savoir d'où je la tenais.
A Montchenu, la combe était le lieu privilégié pour se balader et rencontrer violettes, primevères, coucous, ficaires, paquerettes ou marguerites... Y'en avait des tapis et les filles, initiées par leur grande soeur Lou, broutaient les premières fleurs du printemps...
En parlant de marguerites flower , j'adorais cette balade au "champ de marguerites" qui nous dépassaient. C'était super de courir dans les parfums et le pollen...
Côté arbres, je suis beaucoup moins savante. Je confonds toujours le Hêtre et le frêne... et ne mémorise pas facilement le nom des arbres pas très fréquents...
Par contre le vent dans les arbres a souvent permis d'endormir les petiotes, très peu experte que j'étais à bercer mes enfants (çà m'énervait vraiment et çà rendait le geste plutôt compulsif...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne

Corinne

Nombre de messages : 96
Age : 64
Localisation : ARZON Morbihan
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   Mer 20 Juin - 8:27

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
heldum
Admin
heldum

Nombre de messages : 170
Age : 54
Localisation : Charente
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   Sam 23 Juin - 17:51

ça me frappe, c'est la deuxième photo où on voit Alain très attentif à un 'petit'...

marrant!
ça me fait penser à Youri que j'ai vu faire ce genre de gestes pendant la fête de l'école où il était chargé (seul garçon parmi quelques filles) d'aider les petits à se changer et à circuler sur la scène... cromignon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francis



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: par Lise   Dim 24 Juin - 15:31

Le sujet m'interesse, bien evidement, et j'ai envie de repondre ou de participer à vos reflexions. Mais il m'apparait à tout relire qu' il y a vraiment beaucoup de pistes ou de questions qui se posent et je ne sais plus par quel bout le prendre! Arrow ...

Je me suis levée avec l'envie de peindre ce matin, envie qui se fait rare lorsque je suis occuppée à fabriquer un bébé, avec une pensée pour Frida Khalo qui peignait du fond de son lit, plutot deprime comme pensée, Francis me fabrique un chassis on verra si cette fois, l'envie reussira à aboutir...
L'envie de peindre c'est comme un creux, un vide, une febrilité informe, un trop plein de tout, pensées, emotions, indefinissables, insaisissable, tourner en rond autour d'une table en reflechissant à voix haute ou tout lacher pour se recoucher en attendant que ça passe. Remplie. Vidée, l'envie de peindre c'est un grand desequilibre, c'est se transformer en funambule qui travaille sans filet, il y a une vraie notion de risque, et le probleme avec la therapie et la création, c'est que la therapie se transforme en filet de sureté et que la necessité de création devient par la meme obsolete.


en attendant je vais tenter d'utiliser le neuronne qui me reste en ce moment!

j'aurai envie d'intervenir sur la question de la felure de l'artiste, sur la question de l'innée et de l'acquis, et donc sur le fond commun, et sur la question de la creativité et de la creation, il y a une difference je crois.

Sur comment la creation est Creation avec la dimension psychique et spirituelle qui sont pour moi, mais surtout pour tant d'autres totalement liées, et sur la question donc et finalement de la reconnaissance, et la boucle serait bouclée puisque on reviendrait alors à ce que vous avez appelez felure.

Je trouve la photo superbe, la plupart des photos sont d'ailleurs vraiment, souvent tres reussies et je me dis parfois qu'il y a aurait de quoi faire une expo en seriant, en trouvant un theme, et en y mettant une demarche derriere...

C'est aussi la notion de demarche artistique qui fait peut etre la difference entre la creativité et la creation. Plus que la connaissance ou la pratique des techniques. J'ai recue une education artistique qui partait de la recherche et de la decouverte et jamais on ne m'a enseignée quelques techniques que ce soit avant que nous ne les ayions tentées, et que donc les questions deviennent tres spointues...

Je suis completement d'accord avec les regroupements qui font se rejoindre l'art avec la pratique (connaissance?) de la nature, et dans une certaine mesure avec la patouille de la cuisine. Je ne sais pas si vous avez vu le film "la jeune fille à la perle" mais il y a cette scene où elle prepare les couleurs comme on prepare un plat avec ce plaisir de la decouverte et des mains dedans, fabrication de la pate et de la couleur, peut etre aussi ce dont parle Irene en parlant de bidouilles.

Je ne sais d'où vient ce desir, ce plaisir et la necessité de le reproduire pour devenir-etre-naitre. Creation et re-creation.

Vous parlez de reconnaissance, de votre enfance, de fond commun, je crois que parler de creation c'est se retourner sur ce moment de l'enfance, notamment en psychanalyse, enfance de l'art, enfance de l'homme, parler de l'enfance, de la creation, c'est parler des origines, de nos origines à chacun d'entre nous, et celle plus universelle de l'humanité... n'est ce pas là toucher Dieu du bout d'un doigt?

Du fond commun, de la creativité de chacun d'entre vous, des similitudes de certains de vos interieurs, les bibliotheques, les objets de dehors transformés en sculpture, un vrai sens de la deco qu'on peut retrouver d'un foyer à un autre, et puis plus que les connaissance une culture et une education, qui permettent je crois une ouverture et c'est donc là bien de l'acquis. Je ne crois pas au don artistique ou à l'innée.

Et puis, l'une les tissus (merci Evelyne pour la metaphore, je "beurk" à chaque fois!!! Laughing ), d'autres la photos, avec un vrai regard, j'ai cru voir des aquarelles,certains autres crées la nature, taillent des pierres, dessinent, cuisinent ou font tout à la fois peut etre...

Pourquoi auraient on la necessité ou la revendication d'etre creatif? j'imagine qu'il y a pleins de gnes qui s'en passent tres bien! Alors idée d'education culturelle ou de la felure? Francis

je voulais mettre deux citations sur la creation et la naissance mais je crois qu'il vaut mieux faire un article different... à me relire ça fait un peu vrac, mais j'ai l'impression qu'il y a tant à developper sur le sujet!....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
heldum
Admin
heldum

Nombre de messages : 170
Age : 54
Localisation : Charente
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   Dim 24 Juin - 18:45

Wahououou!! super touffu, Lise!
à mon tour de ne pas savoir par quel bout le prendre...

je suis d'accord avec toi sur l'idée de démarche artistique, qui serait la différence entre créativité et création artistique; et dans la démarche, outre les références, les techniques, il y a aussi la dimension de l'exposition au regard de l'autre. Quand un artiste crée, il y a, je pense, toujours présent quelque part que ce qu'il réalise sera vu par d'autres. Et même pour certains, c'est un des moteur de leur 'art': s'exposer, s'exhiber, provoquer... ou simplement être reconnu.
C'est là peut-être que se fait la différence entre ce que les uns les autres nous produisons et de l'art: on - enfin je - n'aurais pas l'idée de l'exposer en public...
alors pourquoi?? (parce que je pense que réellement certains d'entre nous font des choses chouettes, qui pourraient mériter d'être vues, enfin au moins autant que certaines choses qu'on voit exposées..): question d'éducation ? (on ne se vante pas, on ne se donne pas en spectacle, on a le droit d'être bon - même, le devoir - mais pas de le dire trop fort...) sûrement un peu (beaucoup).
Et c'est là qu'intervient je crois le besoin impérieux de s'exprimer : ces barrières-là tombent si l'expression artistique est la seule voie pour survivre, pour exister.
En plus, j'ai l'impression que pour la plupart (des Samud, je précise... en tous cas des filles), le mode d'expression privilégié reste la parole...ce forum en est la preuve.

Pour ce qui est des photos, c'est sûr, elles sont vraiment magnifiques (artistiquement parlant) mais c'est vous, les 'morceaux choisis', qui êtes les mieux placés pour en juger, puisque vous n'y rattachez aucun souvenir propre (enfin, moi non plus pour la plupart, à part voir ma bobine quand j'avais 2 ou 3 ans...).
Ca, c'est sûrement quelque chose que les parents nous ont apporté, le sens du beau, savoir regarder/voir autour de nous... je me souviens de Maman nous incitant à regarder le paysage pendant les voyages en voitures (moi, je somnolais tout le temps...). Elle sait s'extasier devant des choses qui paraissent anodines, une belle lumière, des canards sur un canal... et Papa essaie de le fixer sur une photo, une aquarelle...ou en mots sur ses carnets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francis



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: par francis   Dim 24 Juin - 20:34

Evil or Very Mad ne pas se montrer, ne pas faire de vague,ne pas se livrer ,respecter scrupulesement les interdits(au point d'écourter une ballade a cause d'un panneau "propriete privée" tout rouillé et presque illisible!!)
Twisted Evil
Ca amuse (agggasse) beaucoup Lise mais c'est symptomatique de la meme démarche
La démarche artistique nessécite au contraire une mise à nu un désir d'etre vu ,lu,entendu, compris ou pas par un public. A l'avoir vécu l'an dernier c'est finalement plus simple a vivre qu'à imaginer.
Le simple fait de jouer avec la matiere ,les matieres ,de s'en coller partout
est aussi une grande source de plaisir certainement pas anodin (stade anal??)
Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irène

irène

Nombre de messages : 102
Age : 63
Localisation : St Christophe (Drôme)
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   Dim 24 Juin - 23:21

J'avais écrit un texte et puis coupure de courant!!! Mad Du coup tout est effacé et mes pensées aussi... De l'éphémère... P't'être que la photo a quelque chose à voir avec capter et garder l'éphémère...

Je disais entre autre à Hélène que plus que la parole, c'est l'écriture que je préfère comme expression préférée...
Et puis je demandais à Lise:" quelle était l'allusion à Evelyne concernant les tissus et une métaphore employée?" ( le mot de métaphore reste abstrait pour moi...)
Et puis aussi je réagissais aux propos de Francis sur la nécessité ou pas d'être créatif. Il me semble que chez nous c'était reconnu culturellement, çà avait une certaine valeur mais personne n'en a rempli sa vie il me semble...
Et peut-être çà gardait une place subalterne après les choses plus mentales et intellectuels. Peut-être ce sont les paroles d'Evelyne, "on ne pouvait pas être styliste avec le bac"...qui se rapprochent de ce que je veux dire.
C'est quand même elle Evelyne qui a peut-être le plus développé son sens artistique avec la déco.
Corinne dans les jardins et Flo dans son potager et sa cuisine me semblent créatrices aussi dans des oeuvres qui laissent une large place à une création qui les dépassent... la terre, les éléments participent à la démarche...
J'ai pas mal privilégié cette activité de dessin pour mes filles " Tu sais pas quoi faire? Ben fais un dessin!" çà s'est souvent arrêté à çà.
Par contre, je serai assez fière si Elisa réussissait à entrer en section d'art parce qu'il me semble qu'on doit y trouver un sacré plaisir...
Les interdits - tes raccoucis ou pensées rapides en ricochets sont parfois déstabilisants, Francis- je me souviens petite fille en avoir intégré un certain nombre. Entre autre une frontière fictive en pleine forêt entre la France et l'Allemagne où il m'était quasi impossible de poser un pied hors de mon pays... Et puis, j'ai eu une période où je les ai un peu pulvérisés et depuis flirter avec les limites me plaît plutôt. J'y trouve un certain plaisir : çà fait "pilpater" le coeur ... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anliz



Nombre de messages : 20
Age : 56
Localisation : Nouméa / Paita
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   Lun 25 Juin - 0:02

Claire à dit :"Pour ma part, j'aurais été effrayée par ce chantier, qui m'aurait semblé trop ambitieux et trop onéreux aussi. Du coup, je suis très intriguée et admirative. Pourras tu mettre des photos sur le forum?... et aussi repondre à mon interrogation: est possible de faire oeuvre de création perso, justement, dans l'architecture de sa maison, quand on a à faire à des entrepreneurs pour la construire?"

Bien sur Claire que j'ai eu mon mot à dire, j'ai tout choisi. en fonction de mon budget bien sur mais quand même. J'ai déjà choisi le terrain, Puis , j'ai fait un tri parmi les entrepreneurs susceptibles de répondre à mes attentes suivant mon budgetEnfin, avec la société, j'ai décidé du plan, décidé que je voulais une grande terrasse devant qui fait toute la longueur de la maison, choisi aussi l'emplacment des prises de courant, des lumières...j'ai aussi choisi l'implantation de la maison sur mon terrain, par rapport à la route, à la pente, au soleil etc... Ensuite j'ai choisi le carrelage et décidé de mettre du parquet flottant dans les chambres. Pour la salle de bain, j'ai chois une vasque avec une tablette en bois.
pour les peintures, j'ai fait le minimum et tout de la même couleur mais je changerais ça plus tard.
C'est vrai aussi que par moment j'ai un peu paniqué. Je me disais que j'étais folle de me lancer dans ce genre de choses toute seule. J'ai peut-être aussi eu de la chance? Il n'y a pas eu de problème pendant le chantier. Quand j'avais des questions, je pouvais toujours appeler l'entrepreneur et j'avais mes réponses. J'ai pu aussi demander des conseils à Emile Avelot (pour le choix du terrain aussi d'ailleurs). bref, en moins d'un an, (j'ai acheté le terrain en septembre 2006) je suis dans ma nouvelle maison et très contente. En tout, terrain + maison ça m'a couté environ 21 millions CFP (176 000 euros). Je ne sais pas si par rapport au prix de l'immobilier en France c'est cher ou pas. Mais Pour une maison F4 avec 16 ares de terrain c'est pas cher payé sur le marché local.
C'est pas une oeuvre d'art que j'ai fait, mais c'est quand même ma création et j'y ai encore plein de choses à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flo

flo

Nombre de messages : 136
Age : 66
Localisation : Laviolle Ardèche
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   Lun 25 Juin - 8:19

En proposant cette rubrique , je ne m'attendais pas à tout ce que celà impliquait et je suis super ravie de toutes cette réflexion passionnante sur ce sujet et collective en plus !
dans les derniers textes de Lise , Francis ,Hélène , Irène , Annelise entre autres , y'a une foule de pistes auquelles je n'avais même pas pensé .J'ai envie de réagir à plusieurs trucs , mais c'est tellement dense , que j'ai du mal à structurer mes pensées pour passer à l'écrit.
Je crois que ce qui me parait le plus important dans la "démarche de création" , c'est qu'elle soit intégrée aussi harmonieusement que possible dans le quotidien , même plus que ça , qu'elle en soit les bases et la trame . tout le processus d'exposer , de montrer ses oeuvres est en dehors de ma sphère personnelle et pourtant j'ai soif comme tout le monde de reconnaissance et ça m'a longtemps paralysée sur le plan cuisine en particulier. Je n'arrètais pas de demander à Jean- Paul (lorsqu'il fait le service , c'est lui qui est en contact avec les clients ) si les gens avait apprécié ce qu'ils avaient dans leurs assiettes , s'ils avaient dit quelque chose ....etc Maintenant , après 3 ans de pratique , je suis plus rassurée sur ce plan-là , mais toujours attentive aux réactions et à ce qui reste dans les plats , ça reste mon meilleur test .
j'ai parlé de ça il y a pas bien longtemps avec Marcelle Goetz (une amie des parents qui habite tout près d'ici et vient régulièrement manger Chez Baratier) Elle comparait la cuisine à la musique et mettait en parrallèle un plat cuisiné et une symphonie . Si la composition est réussie , c'est un plaisir , mais il vaut mieux éviter les "fausses notes" !Elle disait aussi que lorsque Maman lui avait parlé d'ici , c'était sur des termes très neutres , voire un peu dédaigneux genre " Florence et son compagnon tiennent un petit hôtel-restaurant , ils font ce qu'ils peuvent avec les produits du jardin...." Elle disait qu'elle-même avec ses propres enfants avait agi de la même façon , et que c'était un travers des mères protestantes de ne pas mettre en avant ses enfants , quite à décourager des vocations si elles ne sont pas solidement ancrées . Je dois préciser sans fausse modestie qu'elle est toujours très élogieuse sur ce qu'on lui sert ici , king
bon , le boulot m'appelle , je reviendrai plus tard , bises à tous , et belle journée!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irène

irène

Nombre de messages : 102
Age : 63
Localisation : St Christophe (Drôme)
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   Lun 25 Juin - 9:13

Que la création soit la base de la vie, pas mal comme projet. Toutes sortes de création(s).
Vivre "poétiquement" n'est-ce pas à inventer tous les jours?
"Marcher sa vie"disent les Amérindiens.
Il me semble, vues les trajectoires des uns et des autres, aussi diverses que variées, que nous avons été armés, programmés pour avancer au plus près de nos aspirations... même si le doute , l'incertitude nécessaire paraissent freiner parfois... même si on se sent parfois dépassé par ce qu'on a soi-même créé...
Bon allez j'vais aller marcher ma vie auprès de quelques gamins qui ont du mal à voir le plaisir et la poésie dans l'école...Comme je les comprends!! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'art et la démarche de création   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'art et la démarche de création
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Traité d'Ambassade avec le Limousin et la Marche
» Marche de la ZM-FN
» Marche pour poussette pour l'ainé
» Marche pour la terre (27).
» Marche nordique - Une mode?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum transféré :: Les rubriques :: Créativité et art-
Sauter vers: