Forum transféré


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mai 1987 : Odile

Aller en bas 
AuteurMessage
Corinne

avatar

Nombre de messages : 96
Age : 64
Localisation : ARZON Morbihan
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Mai 1987 : Odile   Lun 28 Mai - 18:05

Je me suis rendu compte la semaine dernière qu'il y a 20 ans qu'Odile est enterrée. Et 20 ans qu’on parle un peu de sa maladie et peu de son décès…
Je suis allée au printemps dernier avec Claire dans le cimetière de Bourges et nous n’avons pas trouvé la tombe, ni la pierre que Sylvain avait sculptée à ce moment là.
J’ai su qu’elle a été retrouvée depuis.

C’était un moment difficile cet enterrement (c'est le premier auquel j'assistais).
Après avoir vu Odile au début du mois de mai, en mauvaise santé, sûrement, mais assez gaie avec toute sa famille autour d’elle, personne n’imaginait ne plus la rencontrer et lui parler.
Je l’ai vue une dernière fois très belle bien que le visage gonflé avant qu’elle soit mise dans son cercueil.
Et la cérémonie elle-même reste assez floue dans mes souvenirs.

L’été suivant, Baptiste et Valentin sont venus à Plougonven quelques temps. Nous sommes allés faire un peu de tourisme et je me rappelle en particuliers une balade dans le sud-Finistère qui a été l’occasion d’une visite au phare d’Eckmühl et de quelques sites mégalithiques dans les environs : il y avait des sarcophages contenant des squelettes qui ont fortement impressionnés Valentin, petit bonhomme de 8 ans à peine…
C’était peut-être à éviter, ce genre de visites mais nous ne savions pas ce que nous verrions alors… te souviens-tu Valentin que tu nous a posé la question : « on est comme ça quand on est mort ? » ça me reste encore en travers de la gorge cette visite de sarcophages…

Peut-être aurait-il fallu en parler de l’absence de votre mère, et je crois que nous avons évité le sujet ??
Je ne sais pas si nous avons été assez proches de Claude et des trois garçons à ce moment-là : comment faire pour ne pas regretter de n’en avoir pas fait assez, de n’avoir pas su soutenir et être aux côtés aux bons moments ?

Au mois de juin de cette même année, ma marraine Evelyne Charpié est décédée aussi, alors qu’elle se battait contre un cancer. Je n’ai pas su sa maladie bien qu’elle en ait parlé à demi-mots lors de notre passage chez eux à Ruffec l’été précédent, et je n’ai pas pu être proche d’elle pendant cette période.

Il me semble qu’on ne peut que ressentir du regret de ce qui n’a pas été et qui ne sera plus après le décès d’un proche, et que c’est ça qui fait mal surtout.


Dernière édition par le Mer 30 Mai - 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irène

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 62
Localisation : St Christophe (Drôme)
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Mai 1987 : Odile   Mar 29 Mai - 20:59

C'est au sujet du "regret" que j'ai envie de réagir... Bien sûr, il y a beaucoup et souvent des raisons de regretter ce qu'on a fait ou pas fait... mais pourquoi se le garder "en travers de la gorge"? Rien n'est parfait et il me semble que celà fait intrèsèquement partie de la vie entre humains... non? scratch
Les lourds regrets ne sont-ils pas des entraves, des boulets qui ralentissent la route et le plaisir d'évoluer? Les peines, les blessures peuvent sans doute cicatriser, il en reste des traces qui permettent peut-être de ne pas refaire les mêmes erreurs, sortes de jalons de ce qui a été mais appartient maintenant au passé... Tout çà pour laisser la place au nouveau, aux plaisirs, aux p'tits bonheurs fugaces ou plus tenaces...
J'écrirai plus tard sur la mort, celle d'Odile et d'autres, de personnes très proches qui, elles aussi, ont jalonnées ma vie...
"Prends ta mort comme conseillère" dit Don Juan dans les récits de Castaneda. J'interprète çà comme "vis l'instant comme si c'était le dernier" ou comme plein de nouvelles philosophies le suggèrent "être dans l'ici maintenant" . Bisoussss I love you flower I love you flower I love you flower I love you flower I love you flower I love you flower I love you flower I love you flower I love you flower I love you flower I love you flower I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flo

avatar

Nombre de messages : 136
Age : 66
Localisation : Laviolle Ardèche
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Mai 1987 : Odile   Ven 15 Juin - 21:14

Lors de la mort d'Odile , j'étais enceinte de Pierre-Louis , et j'ai instinctivement occulté les émotions négatives suscitées par cette disparition (d'autant plus qu'ont suivi à intervalles rapprochés 2 autres morts qui m'ont touchée : celle de Julia , la Gd- mère maternelle de Jean-Paul et celle d'un bébé de 9 mois - mort subite du nourrisson - ) Aussi , malgré un accompagnement psychologique , après la naissance de Pierre-Louis , beaucoup de mes interrogations sur les circonstances de la mort d'Odile sont restées dans le flou .De toutes façons , il est difficile d'aborder ce sujet dans notre culture , et la mort reste un mystère . Pour moi , qui ne parviens pas à croire à une autre vie après la mort (sous quelque forme que ce soit , réincarnation , "vie éternelle" ....) ça reste un grand "trou noir" , où l'on n'existe plus que dans les souvenirs de ceux qui nous ont connu et dans les quelques traces bien dérisoires qu'on aura pu laisser sur cette terre .
C'est pour ça que je pense qu'il est important d' évoquer souvent ceux qui ne sont plus là , de se rappeler les bons moments partagés afin que le souvenir ne s'éteigne pas trop vite!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mai 1987 : Odile   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mai 1987 : Odile
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ouragan en Bretagne octobre 1987
» La Force Navale en 1987
» Jem dans Télé poche en 1987/88
» Née sous X le 10/09/1987 ~*~ J'AI RETROUVE MA MÈRE ! ~*~
» NEE SOUS X LE 15 MARS 1987 A BREST

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum transféré :: Les rubriques :: La maladie et la mort-
Sauter vers: