Forum transféré


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Orléans de 1967 à 1974 / Par Corinne

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Orléans de 1967 à 1974 / Par Corinne   Mer 25 Avr - 12:39

Nous sommes arrivés à Orléans en 1967 après la naissance de Virginie, en été.
Si je précise ça c’est que cette naissance en mai m’a été annoncé au téléphone par Mme Jean ( ?) la mère de Micheline Violet… avant que je passe le téléphone à Papa ou Maman. Ça m’a fait un effet bizarre puisque je ne savais pas où était Evelyne. Le lendemain, pour la première fois je n’ai pas été capable de réciter la fable à l’étude … et j’ai fondu en larmes…j’étais en 5ème. Pour moi, le départ de Fontenay est lié à la naissance de Virginie, comme une famille qui s’enfuit, ce que je ne comprenais pas !
A la rentrée, j’ai intégré le collège Jeanne d’Arc en 4ème. Ça changeait du collège Tiraqueau... ! Grands bâtiments, plein de classes de 4èmes : j’étais en 4ème moderne c'est-à-dire sans latin et avec des programmes différents je crois, je faisais de la techno (plutôt du dessin industriel) et ça me plaisait assez. Par contre la couture qui était aussi au programme, bien que ça m’ait appris plein de choses (les jours, les ourlets,…) ne m’a jamais plu. J’avais choisi l’Italien en seconde langue, je ne sais pas pourquoi… pas plus douée pour cette langue que pour l’anglais – en 6ème au Collège de Fontenay Mme Baraduc m’avait demandé si je n’avais pas un poil dans la main tellement je me donnais pour cette langue étrangère ! ça m’avait vexée…mais je n’ai pas fait mieux depuis !!
C’était une école de filles et je me souviens avoir donné une gifle à une collègue de classe : j’étais sûre qu’Evelyne ne l’avait pas fait exprès d’avoir un bébé mais ça lui semblait impossible à ma copine parce qu’elle était alors étudiante en médecine, Evelyne … J’étais particulièrement mal informée sur le sujet puisque je ne savais pas du tout ce qui m’arrivait le jour où j’ai eu mes règles pour la première fois, dans cette classe. Maman n’était pas là quand je suis rentrée et c’est Odile qui m’a expliqué que ça m’arriverait régulièrement et m’a montré ce que je devais faire. A son retour, Maman m’a juste dit après avoir été informée par Odile : « ah, te voilà jeune fille à présent … » Ce furent les seules explications que j’ai reçues…
A part le collège, un des changements majeurs était la taille de la ville et le peuple qui y transitait !
J’ai souvenir d’une fête de Jeanne d’Arc où je devais traverser entre deux chars … j’en aurai été incapable si la sœur d’Aurette Py –louvette, puis éclaireuse avec moi – ne m’avait pas prise par la main : j’étais tétanisée par la foule de chaque côté de la rue !
J’ai été inscrite au conservatoire de musique, l’année de notre arrivée mais je n’y suis pas restée longtemps : je n’étais pas douée pour le piano et en plus le prof ne m’a pas plu du tout, ça changeait vraiment de Mme Jean!
En mai 1968 je finissais la 4ème et je n’ai pas été très marquée par les manifs et mouvements divers, j’en ai très peu de souvenirs et pourtant le collège était proche de la Préfecture, je crois…
Après le BEPC, je suis allée à Jean Zay – gigantesque ! C’était la première année où des garçons étaient inscrits dans ce lycée : il y en avait 1 dans ma classe d’Italien !! J’y ai eu quelques bonnes amies, Maélie Tochon -c’est avec elle qu’à 17 ans nous avons fait un périple à mob : Orléans – jusque vers Argenton sur Creuse ; le retour par la Sologne a été enchanteur … Jacqueline Cervero aussi avec laquelle j’ai fait une colo catastrophique à Ste Marie du Cantal, en 1972 peut-être, si bien que je n’ai pas eu de signature sur mon dossier BAFA ! (il y avait eu un grave accident et Jacqueline avait été mise en cause – en plus le pasteur qui dirigeait cette colo était barjo – je ne sais plus son nom) Je n’ai plus jamais eu de nouvelles de ces filles.
Après avoir raté le BAC, j’ai intégré l’école d’horticulture en 1972, cours et stages en alternance. En pratique, j’étais nulle : le maître de stage m’avait demandé de bêcher une parcelle ; j’ai eu toutes les peines du monde à utiliser la bêche comme il faut … droitière je voulais absolument appuyer avec le pied droit mais je tenais la bêche avec la main gauche proche du fer = contorsions assurées ! j’ai appris plein de choses (bouturage, division, noms des plantes) mais pas à ménager mon dos !
Pendant toutes ces années j’ai été aux éclaireuses unionistes dans les locaux en dessous de notre habitation, mais ces souvenirs sont vagues, très flous et pourtant ça occupait de nombreux week-ends !
Je me souviens un peu plus de Pouilly et des rencontres bibliques animées par Pierre et Michèle Hutter. On passait une semaine de printemps avec un groupe de jeunes d’un peu partout, pas forcément du Centre, aussi de la région parisienne. Premières sensations érotiques, premiers baisers… il y avait un groupe d’Orléanais et nous nous retrouvions chez les Benoist à Bois-Florent. Tout le groupe de Pouilly y venait aussi parfois…

Et puis François Benoist est allé à l’armée – à Orléans - où il était avec un certain Claude Calvez… Ils ont été à Ste Marie aux Mines aider le pasteur Py à rénover un bâtiment après l’armée et ils ont invité tous leurs amis pour y passer Noël … c’était en 1974 et c’est une autre histoire !

Cette année scolaire-là à la maison, il y avait un jeune Suisse Hans-Jorg. Ça me fait penser à Brian, Américain, qui avait aussi passé un an en échange d’Alain à la Jamaïque ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cirquesamud.superforum.fr
Admin
Admin


Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Orléans de 1967 à 1974 / Par Corinne   Mer 25 Avr - 12:39

heldum (le 15/04/2007 à 22h30)
c'est vrai que c'est bizarre... surtout que les aînées étaient passées par là aussi!
enfin, en ce qui me concerne, je ne sais pas du tout pas quel moyen j'ai appris tout ça, mais c'est vraiment un genre de choses que j'ai l'impression d'avoir toujours su, même si un livre offert par Claire à Annelise (vers 1970-72, je pense) m'a sans doute permis d'affiner mes connaissances intuitives...

Pour le Brian en question, personne n'en a de souvenir, alors??

visiteur_Corinne (le 15/04/2007 à 18h02)
Comment pouvais-je si bien savoir, à 12 ans de quoi il retournait et être aussi déboussolée le jour où ça m'arriva, vers 14 ans aussi ??
j'en ignorais tout aussi et ton expérience ne m'avait servi à rien !!
Et comment faisions nous pour ne rien savoir ? les serviettes étaient séchées sur le fil, avec tout le linge et nous n'avons jamais eu la curiosité de nous informer de ces trucs bizarres ???

visiteur_flo (le 02/04/2007 à 15h33)
Moi non plus , je ne savais pas ce qu'étaient les règles et pourtant il me semble que nous avions des cours d'éducation sexuelle (ou était-ce seulement après 68 ??)
lorsque cela m'est arrivé , je suis allée voir Maman avec ma culotte tachée , très inquiète et je me suis fait accueillir très fraichement .Maman s'est juste étonnée que je ne sois pas au courant de "ces choses-là" ,alors que ma soeur , plus jeune de 2 ans -toi , Corinne en l'occurence- savait déjà parfaitement de quoi il retournait ! Il faut dire que j'avais 14 ans et que je n'étais pas particulièrement précoce sur ce plan-là.
Dans le cadre de la vie paroissiale , j'ai été un moment cheftaine du groupe des éclaireuses , et je me rappelle de la pièce "Capucine " que nous avions mise en scène et longuement répétée avant de la présenter aux parents et autres paroissiens . Tu faisais partie du groupe , Corinne , ainsi qu'Irène .

visiteur_Corinne (le 24/03/2007 à 09h48)
Maman ne se souvient pas du tout de cet américain à la maison ... Bryan Jonhson à mon avis, qui s'en souvient ??
En 1972, je passais le BAC en même temps que Florence, et nous l'avons raté ensemble ! David était n fin mai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cirquesamud.superforum.fr
Corinne

Corinne

Nombre de messages : 96
Age : 64
Localisation : ARZON Morbihan
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Re: Orléans de 1967 à 1974 / Par Corinne   Dim 10 Juin - 18:59

par Corinne
Citation :

Je me souviens un peu plus de Pouilly et des rencontres bibliques animées par Alain et Michèle Hutter. On passait une semaine de printemps avec un groupe de jeunes d’un peu partout, pas forcément du Centre, aussi de la région parisienne.


j'ai retrouvé ça dans mes photos ... une pause jeux à Pouilly - au premier plan : Alain et ... Chevalley (Michel peut-être ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Orléans de 1967 à 1974 / Par Corinne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Orléans de 1967 à 1974 / Par Corinne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» photos de LEVERD Georges année 1966 a 1974 (parti 1)
» Intervention de Corinne Lepage
» Torrey Canyon (18 mars 1967)
» BE FUS THEBAU 28 Mars 1974
» Nom de promo arpétes de mars et de sept 1971 à 1974

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum transféré :: Les rubriques :: Orléans-
Sauter vers: